Photos de la Conférence du 02 juin 2016

Quelle justiciabilité pour les droits économiques, sociaux et culturels en Afrique ? 

L’exemple du droit à la santé

L’OMS définit ce droit à la santé, comme un « droit de jouïr du meilleur état de santé possible » qui implique la mise en place de critères sociaux, tels que la disponibilité des services de santé, des conditions de travail sans risque, des logements appropriés. Ce droit à la santé est en lien avec le droit à l’alimentation, au logement, au travail, à l’éducation, à la non-discrimination, à l’accès à l’information et à la participation.

Toutefois, certains groupes vulnérables sont souvent victimes d’une violation de ce droit à la santé. Cela se produit notamment en Afrique, où les trois maladies les plus meurtrières au monde (le paludisme, le sida et la tuberculose) font des ravages colossaux parmi les populations, souvent laissées sans moyens pour combattre efficacement ces épidémies.

Aussi, cette conférence aura pour but de s’interroger sur la justiciabilité du droit à la santé pour les populations africaines, devant les juridictions internes, régionales et internationales.

A ce titre, nous avons accueilli 5 intervenants :

  • Madame Delphine JAAFAR, Avocate Associée du Cabinet Bismuth & associés, Responsable du DeskAfrik ;
  • Monsieur Emmanuel GUETMACHA, Université Paris X Nanterre la Défense ;
  • Madame Ingrid GERAY, Avocate du Cabinet Ingrid GERAY Avocats ; 
  • Madame Oriane-Jill AOUST, Juriste et Doctorante en Droit à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et à la North-West University (Afrique du Sud) – Responsable du Pôle Droits de l’Homme ;
  • Madame Zohra Aziadé ZEMIRLI, Doctorante en Droit à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.