Photos Table-ronde du 12 octobre 2016

Fidèles au rendez-vous, les juristes africanistes se sont retrouvés mercredi 12 octobre 2016 pour débattre autour du thème suivant : La régulation régionale du secteur de l’électricité comme vecteur de croissance ? 

Cette table-ronde a été organisée par le Pôle Droit des organisations sous-régionales, sous la direction de Mme Marie-Louise BANGOURA.

Elle a été l’occasion de nous réunir autour d’un verre et de débattre de la question de l’électrification de l’Afrique. En effet, le continent africain affiche le plus bas taux d’électrification au monde, plus de la moitié des habitants n’ayant pas accès à l’électricité. La consommation d’électricité du continent est inférieure à celle de l’Espagne. Ce déficit a des conséquences néfastes sur l’ensemble des secteurs (industriel, agricole, santé, éducation,…). L’Afrique perdrait d’ailleurs 2 à 4 points de PIB en raison des problématiques énergétiques. Si certains pays ont pris la mesure de l’urgence de la situation en renforçant la couverture électrique, le taux d’électrification reste bien inférieur à la progression démographique. 
Nous avons accueillis deux intervenants :
  • Monsieur Nicholas GEORGE : Avocat au Barreau de Paris, Avocat Associé du département Energie et Infrastructures du cabinet d’avocats Orrick ; et
  • Monsieur Ahmed Ousman ABANI  : Economiste Energie chez Microeconomix.